Résonance

Danse
Le 03 mai
Acheter mon billet
Compagnie 47-49 Chorégraphie de François Veyrunes et Christel Brink Przygodda
Résonance
DR

François Veyrunes poursuit son exploration dans les tréfonds de l’humanité. Sept interprètes sont plongés dans une recherche existentielle, autour de la capacité de l’Homme à se métamorphoser.

« La résonance est une manière non agressive d’être au monde : quelque chose sort du monde, vient vers moi, me touche et me transforme. C’est un mode d’appropriation existentielle du monde, alors que dans l’accélération nous sommes dans un rapport instrumental au monde». 
Hartmut Rosa in Le Journal La Croix le 18 octobre 2018 

Notre monde n’a de cesse de s’accélérer et d’innover. Le contrat social se désagrège, la planète s’échauffe. Les tragédies s’enchaînent depuis l’aube de l’humanité. Les relations hiérarchiques implicites entre les femmes et les hommes comme entre la Nature et les Hommes sont des positions de surplombs. François Veyrunes considère comme essentielle la valeur du temps pour creuser toujours et davantage la question de l’être en tant que sujet, dans ses propres défis, sa créativité et son libre-arbitre.
Avec Résonance, il prend le temps de déployer nos espaces intérieurs et extérieurs comme autant de lieux de liberté. Il reconsidère le monde du vivant dans son ensemble pour en saisir l’essence et l’intelligence. La résonance est une manière non agressive d’être au monde.

Ce spectacle va étirer l’espace, distordre l’écoulement du temps, incarner encore et davantage cette tension qui nous relie entre la terre et le ciel, en suspensions infinies.

… l’approche de Veyrunes, qu’il définit comme basée sur des défis gravitaires, n’existerait pas sans un certain Merce Cunningham. Le Newyorkais travaillait sur les limites de l’équilibre, mais allait vers une abstraction certaine qui ne privilégiait pas les personnalités des interprètes. Veyrunes lie les défis gravitaires à une forme de danse contact et révèle les êtres.

danser – canal historique / Thomas hanh

Un spectacle présenté par la Compagnie 47-49

Chorégraphes et dramaturges François Veyrunes et Christel Brink Przygodda
Univers plastique Philippe Veyrunes
Univers sonore François Veyrunes
Créée avec et interprétée par Gaëtan Jamard, Sebastien Ledig, Tom Levy-Chaudet, Émily Mézières, Geoffrey Ploquin, Hugues Rondepierre, Sarah Silverblatt Buser
Régisseur son Clément Burlet Parendel 
Administratrice de production 
Valérie Joly-Malevergne 
Attachée de production 
Karine Trabucco 
Chargée de gestion 
Céline Rodriguez 

Production Compagnie : 47• 49
Coproduction : Bonlieu SN – Annecy / Château Rouge scène conventionnée d’Annemasse / Grand Angle, Scène Régionale – Pays Voironnais / Micadanses Paris / Théâtre(s) Municipal de Grenoble / La Rampe, SCIN d’Echirolles /Théâtre Molière – SN de Sète / Hexagone, SN de Meylan.
Dispositif Accueil Studio CCN – Malandain Ballet Biaritz, (en cours)

La Compagnie 47• 49 François Veyrunes est conventionnée par la DRAC Auvergne Rhône-Alpes Ministère de la Culture et la Communication, la Région Auvergne Rhône-Alpes, la Ville de Grenoble et subventionnée par le Conseil Départemental de l’Isère, la SPEDIDAM, la Fondation InPACT, et l’Adami. 
La Compagnie 47• 49 François Veyrunes est associée au Théâtre(s) Municipal de Grenoble de 2019 à 2022 et associée à Château Rouge Scène conventionnée d’Anemasse de 2022 à 2024.

Acheter ma place en ligne
Ou réserver par téléphone au
(+33) 04 50 43 24 24