Les fourberies de Scapin

D'après Molière Mise en scène de Omar Porras
Théâtre
Du 13 au 14 décembre
Acheter mon billet
© Lauren Pasche

« Mais que diable allait-il faire dans cette galère ? »
Fabuleux manipulateur, Scapin tire les ficelles de son petit monde et se joue de tous. Omar Porras réinvente avec bonheur l’univers de Molière. Truffée d’anachronismes, la pièce se fait inventive, explosive, tonitruante avec son décor et ses costumes aux couleurs criardes qui élèvent le kitch au rang de l’art.

Lorsque Molière écrit cette comédie en prose en trois actes, en 1671, il est l’auteur de plus d’une trentaine de pièces et à la tête d’une troupe qui porte le nom du roi Louis XIV. Sa notoriété est sans pareille. C’était l’année où était attendue Psyché au Palais-Royal, mais la salle des machines où elle devait être créée nécessitait des travaux plus longs que prévus. Les Fourberies de Scapin furent écrites dans l’urgence pour faire face à ce retard : dix-huit représentations en furent données avant que la première de Psyché fût possible. Après avoir composé de grandes comédies classiques, des comédies-ballets et même une tragédie-ballet, Molière revient avec cette pièce à la grammaire théâtrale de la farce avec coups de bâtons, quiproquos et duperies et à celle de la Commedia dell’arte avec des figures de jeunes premiers, de vieux barbons et de zannis.

Ces Fourberies de Scapin brillent de tous les feux de la comédie. Des pères avaricieux, des fils amoureux, un valet qui tire les ficelles, jeux de masques et de dupes. Fabuleux manipulateur, Scapin tire les ficelles de son petit monde et se joue de tous. Omar Porras s’empare avec fantaisie et ironie de cette fable. Décors de cartoons, costumes bariolés, masques et postiches, mise en scène cocasse : il s’en donne à cœur joie. Sur scène, la bouillonnante troupe donne toute sa fantaisie, toute sa vivacité.

Un moment de théâtre joyeux, à partager en famille.

Un spectacle présenté par Le Teatro Malandro

Mise en scène Omar Porras
Avec Olivia Dalric, Peggy Dias, Karl Eberhard, Alexandre Ethève, Caroline Fouilhoux, Pascal Hunziker, Laurent Natrella, Marie-Evane Schallenberger
Assistanat à la mise en scène Marie Robert
Adaptation et dramaturgie Omar Porras, Marco Sabbatini
Collaboration artistique Alexandre Ethève
Scénographie et masques Fredy Porras
Musique Erick Bongcam, Omar Porras avec la collaboration de Christophe Fossemalle
Lumière Omar Porras, Mathias Roche
Costumes Bruno Fatalot
Assistantes costumes Julie Raonison, Leïla Christen
Postiches, perruques, maquillages Véronique Soulier-Nguyen assistée de Léa Arraez
Accessoires Laurent Boulanger
Construction décor Jean-Marc Bassoli, Alexandre Genoud, Olivier Lorétan †, Yvan Schlatter, Noé Stehlé
Peinture décor Béatrice Lipp, Lola Sacier
Régie générale Gabriel Sklenar
Régie son Emmanuel Nappey, Ben Tixhon
Régie lumière Marc-Etienne Despland, Denis Waldvogel

production et production déléguée TKM Théâtre Kléber-Méleau, Renens
avec le soutien des Amis du TKM et du Pour-cent culturel Migros.

remerciement (pour le final) Julio Arozarena

Acheter ma place en ligne
Ou réserver par téléphone au
(+33) 04 50 43 24 24
Covoiturage