Bamba Wassoulou Groove + Harmony's Brass Band

Afro Groove
Le 19 juillet
© Jacob Crawfurd

Le Bamba Wassoulou Groove érige un véritable mur de son. Soli virtuoses hendrixiens, voix de transe, section basse-batterie diabolique, le groupe est une terrible machine à danser qui électrise la musique malienne et recrée l’effervescence des nuits torrides de Bamako.

Le guitariste Zani Diabaté a largement contribué à forger le son de la musique mandingue moderne. A sa mort en 2011, Bamba Dembélé, cofondateur avec lui du Super Djata Band, recrute quelques fines lames du Super Rail Band et reprend le flambeau avec Bamba Wassoulou Groove. Torsades de guitares serpentant autour d’un groove inflexible, cascades de notes cristallines et tourneries hypnotiques s’agrègent en un son compact et caractéristique, qui évoque instantanément le parfum de la terre rouge au cœur de la chaude nuit bamakoise. Là où la danse ne s’arrête jamais.
Un répertoire composé d’une majorité de nouveaux morceaux et de quelques grands classiques Bambara, qui dépasse la seule célébration du genre. Comme une histoire où se joignent les profondeurs de la mémoire et l’éclat du présent.

En ouverture dans le parc

Créé sous l’impulsion de Florentin Koudjou, Harmony’s Brass Band est composé de sept jeunes et dynamiques musiciens béninois. Depuis 2016, ils se produisent dans tout le Bénin, écumant festivals et tous types de centres culturels et artistiques. Leur musique forme une alchimie parfaite et harmonieuse entre cuivres et percussions (traditionnelles béninoises et modernes). Leur répertoire est riche, oscillant entre tradition et modernité. Les chants et les percussions riment ensemble sur des rythmes traditionnels béninois tandis que l’harmonie des cuivres nous ramène à une certaine modernité des fanfares de la Nouvelle Orléans.

Baïni Diabaté guitare
Moussa Diabaté guitare
Dramane Diarra guitare rythmique
Ibrahim Diombana basse
Ousmane Diakité chant
Bamba Dembélé percussions
Maguett Diop batterie