Coyote

CHÂTEAU ROUGE
mercredi 29 mai à 20h30
jeudi 30 mai à 19h30

Durée : 1h15
Grande Salle
Placement numéroté

Télécharger le programme à imprimer
Voir la page du spectacle

Un spectacle présenté par Le théâtre de Nîmes

 

Avec Jean-Luc Debattice, Juliette Dubreuil, Philippe Leygnac, Patrice Thibaud Et la petite Boston Terrier ZIA

 

Création le 8 mars 2022 au Théâtre de Nîmes

 

Mise en scène et scénographie Patrice Thibaud

Assistante à la mise en scène Eva Foudral

Avec l’oeil complice de Jean-Michel Guérin

Collecte et adaptation de contes amérindiens Jean-Luc Debattice et Patrice Thibaud Musique Philippe Leygnac

Chansons Jean-Luc Debattice

Création masques Jean-Noël Avesque

Création lumière Alain Paradis

Création Son Hervé Triquet

Costumes Isabelle Beaudouin et Patrice Thibaud

Vidéo Alain Paradis et Franck Lacourt

Régie générale Charlotte Dubail

Décor Atelier du Théâtre de Nîmes

Création olfactive Arthur Dupuis, Atelier de création de parfums et arômes Chargée de développement Fatiha Schlicht

Chargée de production Dominique Grimonprez

Production : Théâtre de Nîmes – scène conventionnée d’intérêt national – art et création – danse contemporaine.
Coproduction : ChâteauvalloL-liberté – scène nationale / espace Jean Legendre, Théâtre de Compiègne / La Coursive – scène nationale la rochelle / La Maison – Nevers – scène conventionnée art en territoire.
Accueil en résidence de création : Châteauvallon – scène nationale et La Coursive – scène nationale de la Rochelle. en partenariat avec Arthur Dupuy, atelier de création de parfums et arômes.

note d’intention

 

« Pourquoi l’homme blanc ne se comporte-t-il pas en être humain ? »

Cette phrase, écrite sur un poster représentant le chef amérindien Sitting Bull, est restée accrochée aux murs de ma chambre toute ma jeunesse. J’ai toujours eu en tête de faire un spectacle autour de la sagesse des peuples premiers et de faire entendre leurs paroles, leur philosophie mais surtout leur humour. Formatés par l’image caricaturale des indiens dans les westerns les montrant toujours impérieux et sévères, nous ignorions que ces peuples étaient dotés d’un très grand sens de la gaieté et adoraient rire.
J’ai eu la chance de partager leur vie pendant six semaines en 1992. Dans les réserves Apache, Navaho, Hopi et Zuni de l’Ouest américain. Un voyage initiatique qui m’a marqué à jamais. J’ai partagé leur quotidien et leurs coutumes encore vivaces aujourd’hui malgré tout. Et nous avons ri, beaucoup ri ensemble. Beaucoup de tribus avaient leur propre clown, personnage essentiel et sacré à leurs yeux. De véritables chamans pratiquant la médecine du rire. Les Amérindiens et les peuples vivant au plus près de la nature ont développé toute une mythologie animalière. Le Coyote en fait partie. Grâce à ses aventures cocasses, les enseignements philosophiques étaient transmis avec légèreté. Endossant le rôle de Coyote, ce sont ces mêmes messages que je voudrais partager avec vous aujourd’hui en m’inspirant des clowns Hopi et de leur costume traditionnel rayé de larges bandes noires et blanches. Totalement subversifs, leur esprit caustique et leurs bouffonneries tournent en dérision les figures du pouvoir, de l’homme blanc, de son égocentrisme, de son savoir, de son hygiène, de son rapport à l’autre, à la nature, au cosmos et à la mort.
Coyote c’est aussi une aventure sensorielle, faite de chants d’oiseaux, d’odeurs, d’orages, de cris d’animaux, de bruits d’insectes, de couleurs, de musique, de rires et de larmes. Sur scène je serai accompagné par Philippe Leygnac, musicien/acteur magnifique qui a déjà partagé cinq de mes créations et par Jean-Luc Debattice, acteur/conteur/musicien à la figure et à la voix charismatiques. Comme décor un tipi, tel un mini cirque d’où sortiront des êtres étranges, mi-hommes mi-animaux.
Coyote, c’est prouver, avec humour et dérision, que ces peuples ont tout à nous apprendre pour sauver notre planète tant qu’il en est encore temps. Il est urgent d’entendre leur discours pour ne plus se croire au centre de l’univers mais faisant partie d’un tout, comme au théâtre.

Patrice Thibaud

 

Avec la création et la diffusion de deux parfums suscitant l’imaginaire du spectateur, un travail sonore, une proposition graphique assisté par le plasticien Jean-Noël Avesque et porté par un jeu de lumière poétique, Coyote est un spectacle polysensoriel qui nous rappelle à quel point il est important d’éveiller nos sens pour se reconnecter.

Le spectacle est aussi accessible aux sourds et aux malentendants, la comédienne et interprète en langue des signes Juliette Dubreuil traduira en direct le spectacle. De part sa façon de signer, elle apporte à Coyote une dimension lyrique et chorégraphique. Une véritable symphonie du geste, à la fois gracieuse et précise, d’où se dégage une vraie poésie du mouvement.

La carrière de Patrice Thibaud est une histoire de rencontres. . .

Après dix ans de collaboration avec des compagnies théâtrales et musicales, le comédien intègre en 1995 la troupe du Centre Dramatique National de Reims sous la direction de Christian Schiaretti où il se fait remarquer dans la série Ahmed d’Alain Badiou et Les Visionnaires de Desmarets de Saint-Sorlin.
En 2001, il rencontre Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff, créateurs des Deschiens. Avec eux, il joue au théâtre dans La Cour des grands et Les Étourdis, et participe aux opéras L’Enlèvement au sérail de Mozart et L’Étoile de Chabrier. En 2008, il écrit, met en scène et interprète, au Théâtre National de Chaillot, le spectacle Cocorico, comédie burlesque alliant pantomime et musique. Toujours à Chaillot, il crée Jungles en 2011 et joue en 2013 dans Don Quichotte du Trocadéro, de José Montalvo.
Artiste associé à la Comète – Scène nationale de Châlons-en-Champagne, il crée Bobine de singe et Fair-Play en 2012. En 2015, il crée Franito au Théâtre de Nîmes. En 2018, son 6e spectacle, Welcome, est présenté à la Biennale de la Danse de Lyon. Parallèlement à sa carrière théâtrale, il travaille pour la télévision : dans l’émission 20h10 Pétantes de Stéphane Bern sur Canal + où il propose des numéros de mime originaux et sur TV5 Monde pour qui il crée en 2012 Les Jeux de M.Tibo, courte séquence de mime sportif. On le retrouve au cinéma, dans Yves Saint Laurent de Jalil Lespert et Pourquoi j’ai (pas) mangé mon père de Jamel Debbouze, entres autres…
En 2021, il met en scène Les Aventures du Baron de Münchhausen, une production du Théâtre Impérial de Compiègne, sous la direction musicale d’Hervé Niquet.
Depuis 2015, Patrice Thibaud est artiste associé permanent au Théâtre de Nîmes – scène conventionnée d’intérêt national – art et création – danse contemporaine.

PRÉSENTATION SAISON
24 • 25

mercredi 19 juin à 18h30

Frédéric Tovany et toute son équipe seront heureux de vous accueillir mercredi 19 juin à 18h30 afin de vous dévoiler la saison 2024•25.