théâtre

Olivier Masson doit-il mourir ? Annulé

Texte de François Hien

Mercredi 25 Novembre 2020
Jeudi 26 Novembre 2020

Présentation

Fiction librement inspirée de l’affaire Vincent Lambert, Olivier Masson doit-il mourir ? interroge sur l’éthique et le vivant.
Suite à un accident de la route, Olivier Masson tombe dans un état végétatif ; son cerveau est atteint de lésions irréversibles. Pendant des années, son épouse et sa mère s’opposent pour décider ou non de l’arrêt des soins.
Jusqu’au jour où un aide-soignant met fin aux jours d’Olivier à l’aide d’une injection létale.
La pièce s’ouvre sur son procès pour homicide. Le banc de l’accusé, la barre des témoins, l’éloquence des avocats…

A la faveur des témoignages, nous entrons dans les flash-back qui font surgir des situations passées, des discussions brûlantes, des scènes intimes.
Cette fiction nous fait entendre tous les points de vue sans jamais prendre position et nous questionne sur notre rapport à la mort, à l’amour et au dévouement.

Bien qu’inspirée de faits réels, la pièce de François Hien s’en éloigne suffisamment pour se donner l’espace de la fiction. « Avec cette histoire, explique l’auteur, comédien et co-metteur en scène, je poursuis mon ambition d’un théâtre à la fois très documenté et romanesque. » Un théâtre infusé de réel, toujours en mouvement.

 

DANS LA PRESSE___________________________________

« Ce qui se joue sous nos yeux, c’est l’omniprésence d’un absent, « impossible à guérir, impossible à tuer », qui réorganise les relations entre ceux qui l’entourent et les invite – malgré lui ?- à faire l’expérience de leur liberté. « 
Mélinée Le Priol – La Croix
« Sous la forme d’un procès fictionnel, François Hien pose au plateau la légitimité et la complexité d’un geste d’euthanasie et vient bousculer a priori et certitudes. »
Marina Da Silva – L’Humanité
« Inspiré par la sensible et dépiteuse affaire Vincent Lambert, la dernière création de la compagnie L’Harmonie communale a l’intelligence de s’en distancer, de l’augmenter pour donner plus d’acuité aux dilemmes du réel et en révéler le potentiel théâtral. La distance voulue tient en effet moins à une pudeur – nullement absente pour autant – qu’à la révélation de ce potentiel. »
Mathieu Menghini – I/O Gazette

 


Dates

Mercredi 25 Novembre 2020 à 19:00
Jeudi 26 Novembre 2020 à 19:00

Château Rouge
L'Éphémère

Durée : 1h50 / Placement : Numéroté (Assis)

conseillé à partir de 14 ans


Réserver des places

  • Plein tarif : 19 €
  • Tarif réduit : 16 €
  • - 20 ans : 13 €
  • Tarif Abonnement : 15 €

Distribution

Un spectacle présenté par la Compagnie L’Harmonie Communale

Texte François Hien
Mise en scène
collective
Interprétes Estelle Clément-Bealem, Kathleen Dol, Arthur Fourcade, François Hien, Lucile Paysant
Régie générale et lumière Nolwenn Delcamp-Risse
Scénographie Anabel Strehaiano
Costumes Sigolène Petey
Production / diffusion  Nicolas Ligeon
Remerciement Balyam Ballabeni, Komplex Kapharnaüm, Julie Rebout

Partenaires

Production : Ballet Cosmique ;
Aide à la production : DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, Région Auvergne-Rhône-
Alpes, Ville de Lyon, ADAMI ;
Coproduction : les Célestins, théâtre de Lyon – Lyon, la Mouche – Saint-Genis-
Laval ;
Avec le soutien du théâtre de la Renaissance - Oullins Lyon Métropole ;
Remerciement : Balyam Ballabeni, Komplex Kapharnaüm, Julie Rebout.