Théâtre / CRÉATION

L'homme de rien

Compagnie L'étang rouge / Eric Petitjean

Vendredi 8 Février 2019
Samedi 9 Février 2019

© Sylvain Gripoix

Présentation

Ça se passe il y a très longtemps. Ou alors c’était encore bien avant. Ça se passe au fond des bois. Ou dans un conte. Ça, l’important. Il y a le père. Et la mère. Un enfant vit là. Un enfant qui n’est plus en âge d’être enfant. Mais le père dit « Faut qu’i s’casse on n’en peut pu va-t’en. » « Qu’on peut pu t’nir et pis qu’ça peut pas durer, un môme pareil. » La mère voudrait dire « N’y va pas, mon chéri ! Tu vois pas qu’il est trop petit ? Tu vois pas qu’il va se faire avoir dès la première scène dans la ville ?! » Elle prie pour que son fils ne tombe pas PD. Ou noir. Ou robot. Elle prie pour que son fils ne devienne pas machine. Ainsi commence L’homme de rien. Dans la ville, « la ville de la liberté, liberty city, où tout est possible man, open », l’homme rencontre l’ami cadre, l’amoureuse, le boucher, l’ami psychédélique et la mère porteuse, et c’est des solitudes toujours qu’il rencontre. Des êtres piégés dans des images et des systèmes. Mais il y a la fiancée… Il rencontre le multimillionnaire aux rêves de démesure et de puissance. C’est lui qui a construit tout ça. Pour le bonheur de l’humanité et surtout pour sa femme qu’il veut garder belle, toujours. Et le multimillionnaire viole la fiancée. Et l’homme de rien ne dit toujours rien. Et la femme du multimillionnaire dit : « Ҫa suffit… » Et puis un jour, l’enfant se fait écraser par un camion rouge. Alors c’est la fiancée qui tombe. Et l’homme de rien se retrouve perdu. Va-t-il enfin se révolter ?
L’Homme de rien c’est l’Homme qui, dans notre monde moderne, attend de comprendre et d’accepter totalement sa propre (in)humanité.

Changement de distribution
Suite au succès de son film, Romane Bohringer a dû se retirer du projet. 
De ce départ est née une nouvelle collaboration entre l’électron libre Fantazio, interprète principal de la pièce, et l’électrisante comédienne et chanteuse Odja Llorca. La rencontre entre ces deux personnalités donne à la pièce un nouvel élan de liberté et de spontanéité que vous découvrirez en février prochain

 

Dates

Vendredi 8 Février 2019 à 20:30 ( Complet )
Samedi 9 Février 2019 à 19:30

L'Ephémère

Durée : estimée : 1h45 / Placement : Libre (Assis)

dès 14 ans


Réserver des places

  • Plein tarif : 23 €
  • Tarif réduit : 20 €
  • - 20 ans : 15 €
  • Tarif Abonnement : 18 €

Distribution

Mise en scène Eric Petitjean
Conception dramaturgique  Marion Aubert et Eric Petitjean
Ecriture  Marion Aubert

Avec  Odja Llorca, Fantazio, Reina Kakudate (En cours)
Et 2 musiciens Francesco Pastacaldi, Fanny Lasfargues

Assistante Camille Kolski
Création vidéo  Benoit Lahoz et David Coignard
Création musicale Fantazio, Francesco Pastacaldi
Chorégraphe  Aurélien Desclozeaux
Lumière Pierre Peyronnet
Scénographie Gala Ognibene
Son  Clément-Marie Mathieu

Partenaires

Production : Compagnie de l’Etang Rouge
Coproduction : Les Deux Scènes – Scène Nationale de Besançon, MA scène nationale Pays de Montbéliard, Les Scènes du Jura – Scène Nationale… (En cours)