théâtre

La famille royale

Collectif La Meute

Jeudi 15 Mars 2018
Vendredi 16 Mars 2018

© Simon Gosselin

Présentation

Tyler, détective privé neurasthénique et miteux est engagé par un homme d’affaires cynique pour infiltrer les milieux de la prostitution dans les bas-fonds de San Francisco. Tyler doit identifier « La Reine des Putes » dont Brady, commanditaire brutal et raciste, entend faire la vedette à Las Vegas d’un casino dédié au sexe virtuel.
Voyage labyrinthique dans un monde – l’Amérique – où les perdants s’échinent à exister à l’ombre de la brillante machine économique, William T. Vollmann compose avec La Famille Royale une oeuvre monde, une fresque lyrique éblouissante sous le signe des amours contrariées, des vies gâchées et des sociétés corrompues.
La Meute se saisit de cette incroyable quête pour en livrer une version mêlant la musique aux fulgurances d’un texte dont les accents shakespeariens sont transfigurés par l’incarnation sensuelle, urgente et viscérale des comédiens qui atteignent une émotion théâtrale d’une rare intensité.


Dates

Jeudi 15 Mars 2018 à 19:30
Vendredi 16 Mars 2018 à 19:30

Grande Salle

Durée : 4 h entracte compris / Placement : Numéroté (Assis)

dès 16 ans


Réserver des places

  • Plein tarif : 22 €
  • Tarif réduit : 19 €
  • - 20 ans : 14 €
  • Tarif Abonnement : 17 €

Distribution

D’après l’oeuvre de William T. Vollmann
Adaptation et mise en scène de Thierry Jolivet

Avec Florian Bardet, Zoé Fauconnet, Isabel Aimé Gonzalez Sola, Thierry Jolivet, Nicolas Mollard, Julie Recoing, Savannah Rol et Paul Schirck
Composition et interprétation musicales MEMORIAL Clément Bondu, Jean-Baptiste Cognet et Yann Sandeau

Scénographie Anne-Sophie Grac
Lumières David Debrinay
Sonorisation Mathieu Plantevin et Gaspard Charreton
Régie lumière  Clémentine Pradier
Régie son Mathieu Plantevin
Régie plateau Nicolas Galland et Sylvain Ricci
Régie Générale Nicolas Galland

Construction : Ateliers de la Comédie de Caen, sous la direction de Benoît Gondouin

La Famille royale, de William T. Vollmann (2000), traduit de l’américain par Claro, est publié aux Éditions Actes Sud (2004).

 

Partenaires

Thierry Jolivet et la compagnie La Meute – Théâtre tiennent à remercier Antoine Reinartz, Émilie Rossi, Laura Alberge, Anne Beaugé, Thomas Gondouin et Marie Schirck, ainsi que Philippe Delaigue et la compagnie La Fédération, Laurent Vercelletto et la compagnie Le LucaThéâtre, Marion Pellissier et la compagnie La Raffinerie, Laurent Brethome et la
compagnie Le Menteur volontaire.

Thierry Jolivet tient également à remercier William T. Vollmann, Claro et les Éditions Actes Sud, ainsi que tous les écrivains dont les oeuvres ont, de près ou de loin, nourri et inspiré le travail, au premier rang desquels James Graham Ballard, Jean Baudrillard, Bruce Bégout, Mehdi Belhaj Kacem, Roberto Bolaño, Jorge Luis Borges, Charles Bukowski,
Louis Calaferte, Emil Cioran, le Comité Invisible, Douglas Coupland, Guy Debord, Jonathan Dee, Don DeLillo, Joan Didion, Bret Easton Ellis, James Frey, Allen Ginsberg, Knut Hamsun, Edgar Hilsenrath, Denis Johnson, Jack Kerouac, Jay McInerney, Chuck Palahniuk, Alejandra Pizarnik, Hubert Selby Jr., Donna Tartt, David Foster Wallace, Tom Wolfe
et Virginia Woolf.

Production : La Meute – Théâtre
Production déléguée : Les Célestins – Théâtre de Lyon
Coproduction : Les Célestins – Théâtre de Lyon, La Comédie de Caen – Centre Dramatique National, Théâtre Jean- Vilar – Bourgoin-Jallieu
Avec l'aide au projet de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes
Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National
Avec le soutien de l'École de la Comédie de Saint-Étienne – # DIESE Auvergne-Rhône-Alpes, de la Ville de Lyon, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de la SPEDIDAM, du Centquatre-Paris, du Centre Dramatique National de Normandie – Rouen et du Toboggan – Décines