théâtre

Un fil à la patte

de Georges Feydeau / mise en scène de Gilles Chabrier

Mardi 23 Mars 2021
Mercredi 24 Mars 2021

© Pierre Grange

Présentation

Comment se débarrasser d’une maîtresse lorsqu’on prévoit de se marier le jour même avec une riche héritière ?
Fernand Bois d’Enghien est l’amant de Lucette, chanteuse. Il n’a pas le courage de lui annoncer qu’il va signer un contrat de mariage avec Viviane, jolie jeune fille bien dotée. Arrive le général mexicain Irrigua… Il courtise Lucette. Quand il apprend qu’elle a un amant, il veut le tuer. Alors… Bois d’Enghien lui fait croire que c’est Bouzin, minable clerc de notaire et auteur de chansons médiocres. Mais… la Baronne, future belle-mère de Bois d’Enghien, demande à Lucette de chanter à la fête donnée pour la signature du contrat de mariage.

L’intrigue rebondit sans arrêt, telle une balle folle touchant de plus en plus de monde. Trépidants, frénétiques ou au contraire complètement neurasthéniques et apathiques, les personnages de ce vaudeville sont prêts à tout pour combler leurs désirs ou s’extirper de situations gênantes.

Feydeau écrit Un Fil à la patte en 1894, tout près d’un nouveau siècle et de la Belle Époque qui vit entre légèreté et frivolité dans un Paris dont l’enrichissement tient à la spéculation.
Un Feydeau pure souche avec mari, amant, portes qui pivotent, s’emballent, s’entrebâillent…

Gilles Chabrier fait virevolter ses personnages dans un puzzle, un casse-tête chinois, une sorte d’échiquier mobile mettant en lumière le chaos des situations. Les éléments mobiles du décor, véritables trompe-l’oeil, provoquent hallucinations et fantasmes, créant un espace jubilatoire et inattendu…

 

DANS LA PRESSE___________________________________

« Dans un décor mobile où les portes s’ouvrent pour mieux claquer, le metteur en scène Gilles Chabrier et la compagnie stéphanoise Collectif 7 en donnent une version tonique, loufoque et fébrile, jalonnée de gags et de trouvailles. »
Antonio Mafra  – Le Progrès
« Véritable fête théâtrale, cette pièce de Feydeau est ici orchestrée et jouée par les Stéphanois du Collectif 7,
lequel, sans avoir de tête, pense le théâtre par-delà les textes et les codes. Du mouvement, des couleurs, des
empoignades, des coups de frayeur… Du cousu-main. »
Cerise Rochet – Le Petit Bulletin

 


Dates

Mardi 23 Mars 2021 à 19:30
Mercredi 24 Mars 2021 à 20:30

Château Rouge
L'Éphémère

Durée : 2h15 / Placement : Numéroté (Assis)

conseillé à partir de 13 ans


Réserver des places

  • Plein tarif : 19 €
  • Tarif réduit : 16 €
  • - 20 ans : 13 €
  • Tarif Abonnement : 15 €
  • Ce spectacle est proposé par les abonnements suivants :

    • Saison

Distribution

 

Un spectacle présenté par Le Collectif 7
Collaboration artistique
Muriel Coadou & Nathalie Ortega
Interprètes Gilles Chabrier, Muriel Coadou, Nathalie Ortega, Eric Challier, Emilie Chertier, David Fernandez, Thomas Germaine, François Herpeux, Cloé Lastère, Stéphane Piveteau, Arthur Vandepoel
Création lumière et régie générale Yan Arnaud
Scénographie Benjamin Lebreton
Création son Nicolas Hadot
Régie plateau Rodolphe Moreira / Sylvain Louis
Régie Lumière Sébastien Combes
Création Costumes Mathilde Giraudeau et Adélie Antonin, assistée de Adèle Billod-Morel, Malaury Flamand, Rose Muel et Lisa Paris
Maquillage et coiffure Pascal Jehan
Administration de production Aurélie Maurier – Le bureau éphémère

 

Partenaires

Production : COLLECTIF 7

Coproduction : Théâtre des Pénitents, Scène Régionale et Départementale de la Ville de Montbrison / La Comédie, CDN de Saint-Etienne

Avec le soutien de La Ville de Saint-Etienne, du Conseil Départemental de la Loire, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de la Spédidam
Avec la participation artistique de l'ENSATT et le soutien de L’École de la Comédie de Saint-Étienne / DIESE # Auvergne-Rhône-Alpes
Avec le soutien à la résidence de l'Espace Culturel La Buire / Ville de l'Horme

Découvrir