‹ Artistes en résidence

Théâtre

Philippe Delaigue / La Fédération

On peut peindre, dessiner, écrire sans le souci immédiat du public de ces œuvres.
Il en va autrement du théâtre parce que son économie n’a pas la légèreté du dessin ou du roman.
Avoir la chance d’être associé à un théâtre, c’est avoir la chance de voir son geste artistique immédiatement associé à un public, à une assemblée, qui lui donneront sa raison d’être. Et quand on parle du public, on veut parler des publics : celui caché dans le noir des grandes salles (comme celui du Mur la saison dernière), celui, enfant ou adolescent des écoles primaires, collèges ou lycées (comme nous le faisons en résidence au collège Michel Servet ou pour l’option-théâtre au lycée des Glières) ou ceux encore que nous allons rencontrer cette saison, partenaires de Château Rouge, dans les bibliothèques, les centres sociaux, les appartements de particuliers, les associations.
Un théâtre in situ, en tête-à-tête, au plus près.
Un théâtre sans tralalas.
Acteurs et spectateurs dans la même assemblée, sur le même territoire, appartenant à la même espèce, et refaisant le monde, comme toujours.

Philippe Delaigue

 

 

La Fédération