‹ La Fabrique de Dépaysement

Un laboratoire impliquant la participation de la jeunesse

la fabrique logo5

 

Les trois  théâtres  impliquent la  jeunesse dans  des  expérimentations artistiques afin de lui permettre de se réapproprier son territoire en l’imaginant comme  un espace de  convivialité, de  « vivre ensemble », de prise de parole individuelle et collective au présent comme dans le futur.

 

 

 

Un dispositif dans le cadre scolaire : Le théâtre c’est (dans ta) classe

Créé pour  amener directement le  théâtre  dans les classes des établissements scolaires, pour  les élèves de  12  à 18  ans  (cycle d’orientation et postobligatoire en suisse, collèges et lycées  en France), ce  processus est expérimenté avec succès  depuis la saison  2012-13 à Genève et dans le Jura. Il se développe désormais sur les trois territoires des théâtres Am Stram Gram, Château Rouge et Les scènes du Jura.

Une fois par année, les trois théâtres sélectionnent et passent commande à deux auteurs français ou suisses d’un monologue dramatique original destiné à être  représenté dans les classes des  établissements scolaires. Chaque auteur écrit à partir de  la salle  de  classe  définie  comme lieu de  la représentation. La durée de  chaque texte  est évaluée à 30 minutes.  Ce  monologue est  ensuite  interprété par  un  comédien dans une classe.

La  création  de   la  pièce  bénéficie de   trois  semaines  de   répétitions réparties sur les trois territoires des théâtres, en milieu scolaire et sur les plateaux de  théâtre.

Cette petite forme est ensuite diffusée sur chacun des territoires et au delà.

John W.
texte de  Valérie Poirier  (F) / mise  en scène Eric Massé (F)
avec (en alternance) Arnaud Mathey, Cédric Simon

Apprendre  à rêver
texte  de  Rémi  De  Vos (F) / mise  en  scène Alexandre Doublet (Ch)
avec (en alternance) Aurore Jecker, Hélène Hudovernik

 

Résidence de création
du 9 au 20  décembre 2013 répétitions de «John  W.»  à Lons-Le-saunier (une  semaine),
Annemasse (une  semaine) puis en résidence en établissement scolaire à Genève (cycle  la Gradelle) /
du  2  au  20  décembre 2013  répétitions de  « Apprendre à rêver  » à Genève (une  semaine),
puis en résidence au lycée  Jacques- Duhamel de  Dole (Jura) et au  collège Maryse-Bastié de  Dole.

Tournée
du  13  janvier  au  7  février  une centaine de représentations dans les cycles  et collèges du canton de  Genève (suisse)
du  10  au  21  février  60  représentations dans les collèges et lycées  du département du Jura (France) (les 2 créations)
du 24 février au 21 mars 40 représentations dans les collèges et lycées  du département du Haute-Savoie.

 

Chaque année,  ces auteurs, partagent  avec une classe de  chaque territoire un laboratoire d’écriture. L’auteur est « virtuellement » dans la  classe  via  Framapad, une  plate-forme interactive qui favorise un échange virtuel entre un auteur et des élèves. Le thème  évoqué prend en  considération chaque spécificité territoriale, la dimension transfrontalière et les modes de  vie des  jeunes.
Les trois textes issus des laboratoires d’écriture sont mis en voix par  les élèves avec la collaboration d’acteurs locaux. Une restitution  publique de  ce travail est présentée aux  territoires lors d’une  journée festive et conviviale.

À Château Rouge, Fabrice  Melquiot interviendra  dans une classe de 2nde  du Lycée madame de Staël de St Julien en Genevois pour  Les scènes  du  Jura, Rémi  De  vos interviendra directement dans les classes  (pas  de  dispositif  Framapad)  pour  un atelier d’écriture au collège Maryse-Bastié de  Dole  avec une  classe  de  4ème et une  classe de  SEGPA courant janvier  2014.

 

Un dispositif hors temps scolaire :
Lycéens Compagnons et Compagnons Intergénérationnels

Des élèves volontaires, entre  15  et 18  ans,  deviennent « compagnons des aventures artistiques » du théâtre de chaque territoire dans le cadre d’un  parcours hors  temps  scolaire. Ces jeunes  sont  immergés pendant un an  dans un laboratoire d’écriture. Accompagnés par  un auteur, ils créent un texte, le mettent  ensuite  en  espace puis  s’expérimentent au jeu théâtral. Ce sont 40 heures réparties à l’année sur chaque territoire. La thématique en lien avec le territoire est déclinée.
Les trois  lieux  s’engagent  avec complémentarité: Les scènes  du  Jura se focalisent sur la tranche d’âge entre  15  et 18  ans,  Am Stram Gram et Château rouge activent un lien intergénérationnel entre  jeunesse et adultes (de  13  à 70  ans). Un temps  d’atelier commun  est mené  chaque saison  avec l’ensemble des  participants des  trois territoires et à l’issue de  ce processus, ils deviennent acteurs de  leurs propres textes  et le présentent au  public  le temps  d’un  bal  littéraire organisé une  fois par an  avec les trois groupes.Les auteurs Rémi  De  vos et Eddy Pallaro  organisent ce  laboratoire d’écriture pour   Les scènes  du  Jura. En  partenariat  avec les  lycées Jean-Michel,  Sainte-marie,   le  lycée  professionnel  Le  Corbusier de Lons-le-Saunier, Le lycée  agricole Edgar-Faure de  Montmorot, le lycée Victor-Considérant de Salins-les-Bains et les lycées  Charles-Nodier et Jacques-Duhamel de  Dole. Mariama  Sylla, comédienne et pédagogue,  coordonne cet  atelier à Am Stram Gram.

Le metteur  en scène Laurent Vacher met en place ce projet  à Annemasse pour  Château rouge. Toute une life est  né  de  la  volonté de  remettre ensemble des  générations qui  ne  se croisent pas, ne se parlent plus, ne communiquent que  par  le jugement et  la  crainte de  l’autre. Des  jeunes  interrogent des  anciens sur  leurs histoires  d’amour. Il s’agit de comprendre une ou des époques et de les mettre  en parallèle, en miroir avec le monde d’aujourd’hui.

Le 20  décembre 2013,  les  groupes des  trois  théâtres se  retrouvent au  théâtre  Am stram  Gram pour  participer au  « Loto poétique ».  Le Loto poétique d’Am Stram Gram est un loto dans la tradition des  lotos populaires de  nos  campagnes avec des  cartons sur  lesquels figurent ses numéros fétiches.  Il s’agit  bien  de  placer les petits  trèfles  à quatre feuilles sur les numéros tirés au sort et de remplir avant les autres sa ligne ou son carton, pour  remporter les lots mis en jeu.
Le 21   décembre à  Château rouge  est  ensuite   la  première  session commune du laboratoire d’écriture pour  ces  trois groupes. La journée est animée par Fabrice  Melquiot, auteur, Laurent  Vacher, metteur  en scène, Ariane Catton-Balabeau et Françoise Zimmermann, comédiennes et pédagogues.

 

Un dispositif impliquant la participation des jeunes habitants des trois territoires

Les trois théâtres passent commande ensemble à deux collectifs d’artistes dont la démarche est profondément ancrée dans les territoires qu’ils soient urbains ou ruraux, envisagés comme lieux et objets d’expérimentation. Ces deux collectifs croisent diverses disciplines  artistiques : jeu d’acteur, création sonore, installation, performance, graphisme, architecture, photographie, écriture, vidéo, sociologie de terrain…
Deux  collectifs  avec deux approches  complémentaires pour  interroger, problématiser deux territoires différents : l’espace rural du Jura et l’espace urbain Annemasse / Genève traversé par  la frontière, et collaborer avec la  jeunesse. Leur processus de  création s’inscrira  dans la  durée répartie sur  une  saison  théâtrale afin  d’appréhender  profondément la  réalité, la quotidienneté du milieu urbain et rural  transfrontalier.
L’Agence nationale de psychanalyse Urbaine,  collectif artistique
couchera le Jura sur le divan, détectera ses névroses urbaines, rurales et proposera des « solutions  thérapeutiques adéquates » (www.anpu.fr).
Le collectif  Ici même Grenoble proposera quant à lui une  lecture symbolique de part  et d’autre de la frontière entre  Annemasse et Genève. Après une immersion dans les quartiers à la rencontre des jeunes habitants, ils proposeront une  trajectoire liant  les deux villes avec des  expériences concertées, des remises en question de la perception et des usages des habitants  (www.icimeme.org).

 

En savoir plus

Grand bal littéraire

Un Bal Littéraire, c’est une histoire à danser debout.

Voilà comment Fabrice Melquiot, écrivain, metteur en scène et directeur du Théâtre Am Stram Gram définit ce concept dont il est l’inventeur.
Les règles du jeu en sont simples : textes et chansons alternent, chaque texte doit se terminer par le titre du morceau qui suit. Le jour du bal, les spectateurs sont en piste, et les auteurs, sous les sunlights, livrent à plusieurs voix cette histoire unique, écrite à plusieurs mains.

Les spectateurs-danseurs sont invités à écouter sagement chaque texte et à danser follement sur chaque morceau, et pas le contraire !

 

 Rendez-vous à Château Rouge

dimanche 17 mai à 15h00

avec Laurent Vacher, Fabrice Melquiot, Pierre-Yves Chapalain

 

 

renseignements et réservations auprès de la Billetterie
+ 33 450 43 24 24