Avignon en festival

10 octobre 2016 par

Samedi 16 juillet… 13h16… Avignon enfin.

Comme chaque année, je rejoins Avignon pour une semaine.
Une trentaine de spectacles à venir… des rêves de bonheur, de belles surprises, de découvertes. Que me réserve cette nouvelle édition du Festival d’Avignon.  
IN ou OFF, quelle pépite à découvrir ?

www-kizoa_-com_collage_2016-10-10_15-59-04

Avignon, c’est avant tout une ambiance, des ambiances serait-il plus juste de dire.
Le hall de la gare franchi, le SUD vient à vous, la chaleur, des odeurs, le mistral (souvent !), le chant des cigales…

2016-07-18-20-15-00Pas de sas de décompression, dès l’entrée dans la ville, on se sent envahi par le festival. Du monde partout, des affiches encore plus, des compagnies qui vous haranguent…
Enfin, ça c’est le OFF. C’est lui qui donne vie à la ville pendant ces 3 semaines intenses. L’ambiance du IN est plus feutrée, plus intimiste… certains diront élitiste.

Le IN et sa trentaine de spectacles.
Le OFF et cette année 1471 propositions, là, le choix devient cornélien.

 

Dans les spectacles incontournables, ceux déjà programmés à Château Rouge pour la saison à venir (Une femme au soleil), ceux de compagnies que nous suivons depuis longtemps (Philippe Delaigue, La Clinquaille, Toujours après Minuit, Fox Compagnie…), qui ont fait partie de notre programmation… ou qui vont en faire partie.

 

2016-07-21-21-20-34

Première soirée dans la Cour d’Honneur. Les Damnés. La Comédie Française. 

J’aime arriver de bonne heure dans ce lieu mythique, prendre le temps de savourer la beauté du lieu. Ecouter les voix du passé, me souvenir de tous ces spectacles déjà vus ici. Pour moi, ce lieu est magique. Les frissons ne sont jamais loin.

2016-07-16-21-39-50

 

 

 

Exceptionnellement, ce soir, toute la troupe du Français vient devant la scène avant le début de la représentation pour une minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat de Nice.
2000 personnes debout. L’émotion est à son comble.

 

 

2016-07-19-21-54-53

2h30 plus tard, au coeur de la nuit avignonnaise, je ressors des images pleins les yeux. Des étoiles dans le ciel.

J’aime ces promenades nocturnes. La ville est soudain apaisée. Plus silencieuse.

 

Mon festival peut débuter ! 

Au fil des jours les spectacles vont s’enchaîner. Les rencontres aussi. Quelques rendez-vous pro. Au hasard d’une salle, je croise parfois un(e) collègue… nous échangeons sur nos coups de coeur, et retournons à NOTRE festival.

Entre 10h et 00h,  4 à 6 spectacles par jours.  
Une semaine plus tard, j’aurais vu 32 spectacles. Certains feront partie d’une prochaine saison à Château Rouge !